Approche expérimentale et théorique pour résoudre une énigme scientifique au sein d’un laboratoire

PRESENTATION GENERALE

S’appuyant sur une approche de formation par la recherche, le module MU5BM206 propose aux étudiants une immersion totale, pendant deux semaines, au sein d’un laboratoire. Il ne s’agit pas de « Travaux Pratiques » classiques, mais de la réalisation d’un « mini » projet de recherche. Quelques exposés théoriques permettent de situer rapidement les thématiques abordées, et les techniques, parfois originales, utilisées au laboratoire. Répartis en deux sous-groupes de quatre à cinq étudiants, ceux-ci se voient confier une souche sauvage et quelques mutants « anonymes » de C. reinhardtii issus d’un crible de sélection relatif à une question biologique d’intérêt. Ils auront pour tâche de caractériser ces mutants au niveau génétique, biochimique, moléculaire et fonctionnel. Réalisé sous forme de jeux de piste, exaltant la liberté et la créativité personnelle, ce parcours tente de se rapprocher le plus possible de la réalité de la pratique de la recherche en laboratoire, grâce à une succession de questionnements et d’hypothèses, confortées ou infirmées par l’expérience et en interaction constante avec les chercheurs du laboratoire et entre les étudiants eux-mêmes.

Module Sorbonne Université de 6 ECTS se déroulant sur deux semaines à temps plein, début novembre.
Ouvert aux étudiants de M1 et de M2 de tous les parcours de Master de Sorbonne Université.
Ouvert aux doctorants de première année de l’école doctorale Compléxité du Vivant (CdV) au titre de formation doctorale.
Candidatures par email, à envoyer début septembre à Stephan Eberhard : eberhard@ibpc.fr

Pour plus d’info –>