Présentation de l'unité


Le laboratoire «Expression Génétique Microbienne» (EGM, associé à l’Université Paris VII), a été fondé par Marianne Grunberg-Manago au début des années 60. Elle développe des projets de recherche ayant pour objectif l’étude fondamentale de l’expression génétique des micro-organismes (E. coli, B. subtilis, Synechocystis et S. cerevisiae) par des approches génétiques, biochimiques et structurales. L’ARN, sous toutes ses formes, joue un rôle central dans nos travaux qui concernent les étapes clés dans le contrôle de l’expression génétique : la transcription des gènes, la stabilité des ARNm et leur traductibilité. Cette unité (UMR8261) compte environ 45 personnes réparties en six équipes scientifiquement autonomes.


1. Physiologie et régulation de la synthèse protéique (Dirigée par Grégory Boël)


2. Maturation et dégradation de l'ARN (Dirigée par Ciarán Condon)


3. Contrôle de l'expression génétique par les ARNs (Dirigée par Eliane Hajnsdorf et Maude Guillier)


4. Contrôle transcriptionnel et post-transcriptionnel de l'expression génétique (Dirigée par Harald Putzer)


5. ARN hélicases (Dirigée par Kyle Tanner)


6. Biogénèse, architecture et interactions des ARNs (Dirigée par Carine Tisné)




Actualités de l'unité




Le 3ème symposium dynamo se tiendra du 26 au 29 mars 2019 à l'institut d'Océanographie, Maison des océans, à Paris


A l'occasion des 80 ans du CNRS, l'Institut de Biologie Physico-Chimique (IBPC) organise une exposition pour présenter son rôle déterminant dans la création du CNRS.


IMG_6281



Félicitations à Maude Guillier pour l'obtention de son ERC consolidator BactRNA ("Bacterial small RNAs networks unravelling novel features of transcription and translation")






cnrs
           

logo_of_paris_diderot_university
           

logo-ibpc